Les Différentes Traces

Dernière mise à jour : 15 mars


Lors de la fabrication des savons, à froid, la trace correspond au moment où commence le processus de saponification : les huiles et la lessive de soude, mélangées, se durcissent et créent la pâte à savon. C'est à partir de ce stade qu'il est assuré que les graisses ne se sépareront plus de votre alcali (soude caustique ou potasse). Passé ce moment clef vous pouvez mettre en moule votre pâte, travailler le marbrage,...


La fausse trace

Fausse Trace SAF Savon saponification Savonnerie DIY tuto Opal
Fausse Trace

Maîtriser la trace et ses différentes textures vous permettra d'éviter la "fausse trace". Celle-ci semble marquer que l'émulsion a eu lieu et que la saponification a commencée. Si vous mettez en moule à ce moment vos graisses, qui ne se sont pas incorporées à la soude, s'en sépareront et le savon ne se créera pas.



Avoir connaissance des différentes traces permet aussi de travailler les différents effets que vous souhaitez donner à vos savons. Il existe trois principales "textures" de traces :


La trace fine
Trace Fine SAF saponification Savonnerie Opal tuto savonDIY
Trace Fine

Aspect crème anglaise : les huiles sont mélangées à la lessive, la couleur a changé, souvent plus claire, et la pâte s’est comme « épaissie »; l’émulsion a eu lieu.

A ce stade il est possible de la mettre en moule et ayez conscience, qu'étant très liquide, elle est plus sujette a se renverser facilement. Préférez alors l'utilisation d'un contenant avec bec verseur. Aussi, il faudra faire preuve de patience avant d'en travailler le dessus pour y créer un relief.

Ne pas couler à trace fine permet d’éviter le risque de fausse trace qui a l’aspect de l’émulsion réalisée mais la saponification n’est pas en cours.


La trace moyenne

Aspect pâte à pancakes : en sortant le mixeur, les coulées laissent leurs traces dans la pâte plus longuement que la trace fine dont les coulées sont rapides, très liquides et laissent des empreintes dans la pâte peu durables. La trace moyenne ne présente pas de « sillons » nets laissés à la place du mixeur quand celui-ci est sorti.

La mise en moule de la pâte est facilitée par cette texture : elle reste suffisamment liquide pour couler seule et relativement épaisse pour travailler encore certaines couleurs ou reliefs. Il est encore possible de marbrer vos différentes pâtes, les motifs seront simplement moins "fins" qu'avec un trace fine.


La trace épaisse

Aspect mayonnaise très épaisse : le moindre mouvement dans cette pâte, comme y plonger une cuillère, laisse une trace franche dans le mélange. La mise en moule peut là aussi être compliquée car cette pâte peut créer des espaces vides, difficiles à tasser et aplanir.

Trace épaisse SAF DIY savon Opal aronia garance saponification
Trace épaisse

Ce stade est très intéressant pour créer certains effets dans votre pâte. C'est le cas notamment si vous souhaitez créer des sillons entre différentes couches de pâte (avec une cuillère à soupe par exemple). De plus, elle permet de créer facilement des reliefs sur le dessus de votre pain de savon.

Selon l'avancée de cette trace faites tout de même attention car la saponification continue sans que la pâte soit mélangée et elle peut durcir très vite ce qui complique la mise en moule qui se fera par prélèvement de la pâte, sans couler d'elle même.


12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout